Catégories

Auteurs

Meilleures ventes

Calendrier

Aucun événement

ABBE JULIO

ABBE JULIO
Né en 1844 dans la Mayenne, Julien-Ernest Houssay était issu du milieu populaire, ne qui ne facilitât pas son cheminement vers la condition de prêtre. Il sera pourtant Vicaire dès 1870.

Lorsque la guerre éclate, il se porte volontaire et devient aumônier des Volontaires de l'Ouest du Général Cathelineau. Son dévouement sans limite pour les blessés, au mépris de tout danger lui valent la reconnaissance et les éloges de tous.

La guerre arrivée à son terme, l'Abbé Julio est nommé au vicariat de Juvigné, puis de Javron; La guerre l’ayant affaibli, il est hospitalisé, mais se remet pour, à sa sortie, devenir le vicaire de l'église Saint Joseph de Paris. Ses idées sociales et sa proximité d’avec les fidèles, qui reconnaissent en lui l’homme de cœur, ne sont guère appréciées de son évêque le Cardinal Richard qui le fait nommer par disgrâce à la paroisse Sainte Marguerite en février 1885, pour avoir poursuivi en justice, pour escroquerie, deux protégés laïques de l'évêché.

L'Abbé Julio fonde "La Tribune du Clergé" ainsi que plusieurs livres contre lesquels se monte le pouvoir ecclésiastique romain. En 1888, il collabore au journal "L'Ami de l'Humanité". De 1888 à 1889, il crée et anime une petite lettre périodique: "La Tribune Populaire", organe de la démocratie religieuse et de la défense du clergé. Très pauvre, il survit en donnant des leçons, puis, un jour, fait la connaissance de Jean Sempé, qui prétend guérir par la prière et lui démontre que le Christ a donné à ses disciples le pouvoir d'imposer les mains aux malades.

Dès lors, la majeure partie du temps, l’Abbé Julio explore les anciens rituels de l'Eglise, y recherche les textes antiques de réconfort et d'intercession. Il dégage de son étude une doctrine, il prie, magnétise, impose les mains et fait constater à tous le pouvoir gigantesque de la prière de Foi.

A partir du très classique Bénédictional Romain, il écrit le fameux "Livre des Secrets Merveilleux" et fonde encore une revue: "L'Etincelle Religieuse, Libérale et Sociale", organe de l'union des Eglises. Enfin vers 1901, il rencontre Monseigneur René Vilatte dont il deviendra par la suite un des successeurs dans l'épiscopat.

Le 4 décembre 1904 il est consacré évêque comme chef de l'Eglise catholique libre de France par Mgr Paolo Miraglia, lui-même évêque de l'Eglise catholique indépendante d'Italie et consacré le 6 mai 1900 par Mgr Vilatte. Décédé en 1912, son rêve d'une Eglise catholique vraiment libre, affranchie des servitudes que lui imposent depuis des siècles une caste et une oligarchie ultra-réactionnaire lui survivra.

Liens

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernest_Houssay

Liste de produits par auteurs ABBE JULIO